Jenlaari Imprimer
Écrit par Nicolas   

 

An 1250, Age des Royaumes

Citation :
Quels secrets peuvent bien se cacher derrière les brumes qui entourent l’île des Elfes ? Pour ma part je m’en fiche, je ne crois pas à ces légendes.

- Un pêcheur d’Ardania, an 1027 de l’Age des Royaumes -


Deyel, Sash’krar, Keldraine et Darn Aldon sont toujours dans le désert des Larmes, en compagnie de Dalénéa. L’elfe leur propose de les mener devant Ilthovar, le dragon protecteur des elfes. Dans une petite oasis, Dalénéa invoque un esprit de la nature et lui demande de les ramener chez elle. Un tourbillon de magie enveloppe le petit groupe qui se retrouve instantanément au milieu d’une forêt sur Jenlaari.

Après quelques heures de marche, Deyel et ses amis atteignent un avant-poste elfe où ils goûtent à un repos bien mérité. Alors qu’il se promène au bord d’un lac, Keldraine est attiré par le chant mélodieux d’une jeune elfe, Nereyss. Le magicien est totalement captivé et succombe rapidement aux charmes de cette sublime créature. Cette nuit là, Keldraine ne rejoignit pas ses amis pour dormir…

Le lendemain, les compagnons bénéficient d’un étonnant moyen de transport pour rejoindre la montagne sacrée où vit Ilthovar : des griffons. L’expérience est particulièrement douloureuse pour Darn Aldon qui chute lourdement et se brise le nez. Quelques heures plus tard, tout ce petit monde se pose devant un temple où ils sont accueillis par le doyen, Gaviel avant d’être menés devant le dragon.

Imposant, le dragon jaillit d’un lac de lave et pose un regard inquisiteur sur les humains devant lui avant de répondre à leurs questions. Pourquoi le destin du prince Deyel semble intéresser autant les dieux ? Pour mieux comprendre, il faut savoir que les premiers humains possédaient en eux une étincelle divine, héritage venu des dieux qui se sont rassemblés pour leur donner la vie. Quand les dieux ont retiré l’immortalité aux humains, l’essence divine s’est affaiblie au point de ne plus être liée qu’à un seul dieu. Le prince Deyel, lui, possède une étincelle divine semblable aux premiers hommes.

Le dragon propose aux compagnons de se rendre au Temple de la Feuille pour s’entretenir avec Areen et gagner les plans où leur destin semble les attendre. C’est à dos de griffon qu’ils s’y rendent.

Alors qu’ils pénètrent dans le sanctuaire, accompagnés par Dalénéa, des êtres étranges jaillissent des bois et assaillent les gardiens. Ces êtres à la peau translucide sont des Blafards, les enfants de Murghak. Leur chef, Zavagos, se dresse devant les compagnons et un combat meurtrier s’engage. Les choses tournent mal quand Keldraine rate sa boule de feu et blesse tout le groupe. Quant à Darn, sous le coup d’un sortilège de terreur lancé par Zavagos, il est obligé de fuir. Deyel est sur le point d’être pourfendu par la lourde lame du chef des Blafards quand Murghak en personne se matérialise et arrête son serviteur avant de s’emparer lui-même du prince…

Les assaillants ont été repoussés mais, malheureusement, Deyel est maintenant le prisonnier du dieu de la Mort.

A suivre…

Retour au sommaire